04 77 92 28 60 contact-esabora@rexel.fr

Céder ou transmettre son entreprise : quelles démarches effectuer ?

La transmission d’entreprise exige d’être finement préparée. On estime à 5 ans la période de préparation, permettant au dirigeant de laisser son entreprise entre de bonnes mains, de façon sereine. Quelles sont les étapes incontournables pour y parvenir ? Focus sur la marche à suivre pour réussir la transmission de son activité.

Transmettre son entreprise : définir la valeur du capital

Une des premières démarches à effectuer est de définir la valeur de votre entreprise. En effet, ce diagnostic, indispensable, permettra de déterminer la forme de transmission la plus appropriée pour votre société.

Cette évaluation marque un focus sur plusieurs aspects de votre entreprise :

  • La nature de l’activité
  • La santé du marché sur lequel votre entreprise évolue
  • Le matériel et l’équipement de transport
  • Les ressources humaines déjà en place
  • La qualité de la gestion et de l’organisation
  • L’analyse comptable et financière
  • Votre clientèle et la localisation de votre activité
  • Votre chiffre d’affaires, vos marges et les emprunts en cours

Tous ces critères vont définir la valeur de votre entreprise, mais aussi son potentiel. Mais comment les définir au mieux ? Vous avez la possibilité de vous faire accompagner par divers organismes, tels que BTP Capital Conseil, spécialisé dans la gestion de la transmission des entreprises BTP.

Cet audit, une fois réalisé, permettra la réalisation d’une autre étape importante : définir la forme de cession de votre entreprise.

Transmission d’entreprise aux salariés : choisir la cession la plus adaptée

Si aucun des enfants n’est volontaire pour reprendre l’entreprise, la cession aux salariés peut être une alternative pour laquelle opter. Protéger l’emploi et préserver le savoir-faire sont alors deux objectifs courants à soutenir. Il existe pour cela trois formes de cession :

  • La donation de l’entreprise, qui demeure toutefois taxée, si absence de lien de parenté entre le dirigeant cédant et le repreneur. Des dispositifs existent cependant pour alléger cette taxation, notamment un abattement pouvant aller jusqu’à 300 000 euros
  • La vente de la société, avec création d’une société en SARL ou en SAS
  • La transformation en SCOP (Société Coopérative et Participative), impliquant l’élection d’un dirigeant parmi les associés.

Bien choisir la forme de la cession exige temps et réflexion. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour définir la meilleure façon de faire, et ainsi partir serein.

Que faire si aucun salarié n’est repreneur ?

Vous n’avez identifié aucun repreneur potentiel ? Des dispositifs existent pour vous aider. C’est le cas par exemple de Transmibat, créé par la Fédération Française du Bâtiment, mettant en relation cédants et repreneurs de façon confidentielle. La plateforme regorge également de conseils et de bonnes pratiques en matière de transmission d’entreprise. De quoi vous permettre, le cas échéant, de transmettre votre entreprise de façon sereine, en étant guidé pas à pas.

Rexel Digital Applications
46, Rue de la Télématique
Le Polygone 42000 SAINT-ETIENNE
TEL : 33(0)4 77 92 28 60
SUPPORT : 33(0)4 69 68 82 10
FAX : 33(0)4 77 92 28 61

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum !