04 77 92 28 60 contact-esabora@rexel.fr

Apprentissage : l’électricité a le vent en poupe

À la suite de la réforme de l’apprentissage, Muriel Pénicaud, ministre du travail, a reçu 554 demandes de création de nouveaux Centres de Formation d’Apprentis. Cela représente la moitié du nombre actuel de CFA !

Dès le début de l’année 2019, le nombre d’apprentis était en hausse de 8,4% en France. Dans l’artisanat, qui compte 34% des apprentis sur le plan national, on notait en 2018, une hausse de 3% pour les inscriptions en première année. La plus forte hausse touche les apprentis de plus de 25 ans (+51%). Cette augmentation s’explique grâce à la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel qui permet désormais de faire de l’apprentissage jusqu’à ses 30 ans.

Mais alors, quelles sont les caractéristiques de l’alternance, ses avantages et comment la réforme a favorisé l’apprentissage chez les électriciens ? Nous allons traiter ces points ensemble après la pub…
Bon ok, trêve de plaisanterie. Let’s go ! Oui, on est bilingues. Ça vous en bouche un coin hein ?

L’apprentissage

Le contrat

A quel public s’adresse-t-il ?

Ce type de contrat s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus. Il existe quelques exceptions pour entrer en apprentissage au-delà de 29 ans pour :

  • Les apprentis préparant un diplôme ou un titre supérieur à celui obtenu,
  • Les travailleurs en situation de handicap,
  • Les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise,
  • Les sportifs de haut niveau.

Et non désolé, être un sportif de haut niveau ce n’est pas aller 3 fois par semaine à la salle de sport et s’autoriser des cheat-meal de temps en temps.

Quels sont les employeurs concernés ?

  • Les entreprises du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole ainsi que les employeurs du milieu associatif et des professions libérales,
  • Les employeurs du secteur public non industriel et commercial.

Les avantages de l’apprentissage

Pour l’alternant

L’alternance permet d’allier l’expérience en entreprise à une formation diplômante et/ou qualifiante afin de concrétiser un projet professionnel.

De plus, l’alternant ne paie pas les frais de formation et il est rémunéré en tant que salarié. Enfin, il peut mettre en pratique les enseignements théoriques et rentrer plus facilement sur le marché du travail grâce à l’expérience professionnelle acquise en entreprise. Eh oui, elle est terminée l’époque du stage d’observation de 3ème, en apprentissage on est proactifs !

Pour l’employeur

L’alternance offre également de multiples avantages pour une entreprise, comme celui de former un futur salarié, lui inculquer un métier et l’intégrer à la vie et à la culture de l’entreprise. Bien sûr, il y a également des avantages financiers non négligeables. Les employeurs peuvent réaliser une simulation via ce lien pour estimer le coût salarial de l’alternant et les aides qui peuvent leur être octroyées.

Le type de contrat

Le contrat d’apprentissage peut être établi à durée déterminée ou indéterminée. La durée de la période d’apprentissage est en général de deux ans mais il arrive qu’elle soit inférieure (6 mois) ou supérieure (3 ans), allant même jusqu’à 4 ans pour les travailleurs en situation de handicap.

La durée de la formation représente au moins 25% de la durée totale du contrat ou de la période d’apprentissage.

La rémunération

Elle varie en fonction de l’âge de l’alternant et correspond à un pourcentage du Smic. Vous pouvez consulter les grilles de salaires via ce lien. Le salaire des apprentis ne vous fait peut-être pas rêver, mais c’est toujours mieux que d’être étudiant et de manger des pâtes tous les jours dans un 15m².

L’ouverture de nouveaux CFA ?

Depuis la réforme sur l’apprentissage, on observe un réel intérêt de la part des entreprises pour l’apprentissage. D’ailleurs, une soixantaine d’entreprises veulent ouvrir leur CFA et ont déposé une demande. Parmi ces sociétés, on retrouve Korian, Accord, Adecco, Schneider Electric ou encore le groupe Nicollin. Toutes ces demandes ne seront pas acceptées, mais l’engouement est positif.

Une hausse dans l’artisanat en 2018

Après une chute notable de 2012 à 2016, l’apprentissage dans l’artisanat bénéficie d’une croissance de 2%. Les travaux d’installation électrique séduisent de plus en plus de jeunes car ils enregistrent la plus forte hausse des entrées en apprentissage avec +16%.

Conclusion

Alors, futurs électriciens ou employeurs, êtes-vous convaincus ? L’apprentissage est la clé à tous vos problèmes ! Bon ok, on exagère, mais vous ne pouvez pas passer à côté de tous ces avantages !

Si vous voulez en savoir plus sur la réforme de l’apprentissage, nous vous mettons un petit lien ici.

Quoi qu’il en soit, celle-ci a permis de favoriser l’apprentissage notamment dans le secteur de l’électricité. Et on en profite pour inviter tous les futurs électriciens à utiliser nos logiciels pour économiser du temps et de l’argent. Oui, on ne perd pas le nord !

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons ainsi vous mettre en relation avec un interlocuteur de votre région.

 

Rexel Digital Applications

46, Rue de la Télématique

Le Polygone 42000 SAINT-ETIENNE

TEL : 33(0)4 77 92 28 60

SUPPORT : 33(0)4 69 68 82 10

FAX : 33(0)4 77 92 28 61

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum !